Guide pratique sur les armoires fortes ignifuges

Il existe de nombreuses applications à l'armoire ignifuge. La dégradation ou la disparition physique de données papier ou numériques au cours d'un incendie peut s'avérer dans certains cas ennuyeux voire catastrophique. L'utilisation de l'armoire est donc parfaitement recommandée pour préserver l'intégrité de documents ou de supports d'informations rares ou confidentiels dans des environnements particulièrement exposés au feu. Ou bien pour protéger des substances inflammables ou explosibles dans des laboratoires.







Une armoire forte ignifuge est une enceinte blindée capable de résister à un feu et à la chaleur générée par un incendie. Mais comme n'importe quel matériau soumis à la flamme, une armoire blindée plongée dans un feu continu finira elle aussi par se détériorer au bout d'un certain temps (plusieurs heures). Les enceintes ignifuges sont donc conçues pour résister au feu et à la chaleur pendant un temps limité, période de temps nécessaire pour que les pompiers aient le temps de l'éteindre. En général, les tests de tenue au feu sont de l''ordre de 1.5 à 2 heures, temps raisonnable admis estimé pour que les secours arrivent à circonscrire un incendie et ainsi sauver le contenu par définition précieux de l'armoire.

Une armoire anti-feu

Pour parvenir à retarder la dégradation de l'enceinte blindée, l'armoire est conçue selon des normes européennes très strictes incluant des tests de tenue au feu à respecter suivis souvent par des tests d'étanchéité. Les armoires blindées sont fabriquées généralement en acier galvanisé et revêtues d'isolants thermiques leur permettant de retarder au maximum la montée inéluctable de la température interne lorsqu'elles sont plongées dans un feu. Les paramètres à respecter lors des tests de tenue thermique sont la température d'exposition (supérieure à 1000°C) et la durée d'exposition (maximum de 2 heures) avec un critère de température interne à ne pas dépasser (50°C pour les supports informatiques et plus de 150°C pour le papier).

La conservation de documents, de dossiers, d'archives et de données papier sensibles et confidentielles d'une personne ou d'une entreprise peut justifier l'utilisation d'une armoire qui bien souvent doit aussi être étanche pour résister à l'épreuve de l'eau lors de l'extinction d'un incendie. De plus en plus, l'informatique remplace le papier dans l'entreprise ou à la maison; mais le problème de la préservation des informations reste au bout du compte le même puisqu'il s'agit de protéger les supports informatiques contenant l'information des épreuves et des conséquences liées à un sinistre. Par contre, les contraintes sont différentes dans le cas de la conservation de supports informatiques dont la température critique de dégradation est nettement plus basse que pour les documents ou les dossiers en papier.

Températures et securité

Toutes choses égales par ailleurs, la température critique pour les supports informatiques sera atteinte bien avant celle des documents papier; ainsi, les armoires pour les supports informatiques devront être nécessairement à parois plus épaisses que celles des documents papier ou bien dotées de systèmes de ventilation intégrés pour ralentir la montée de la température à l'intérieur de l'enceinte blindée.

Dans certains secteurs de l'industrie, et particulièrement dans l'industrie chimique ou pharmaceutique, on utilise dans les laboratoires des solvants et des composés chimiques actifs particulièrement inflammables voire explosibles. L'utilisation d'une armoire ignifuge, le plus souvent dotée d'un système de ventilation intégrée, est un moyen de mitigation efficace pour diminuer les conséquences d'un incendie qui pourrait se déclarer au sein de cet endroit à haut risque.